Sélectionner une page
Esport: quels jeux vidéo le pro gamer doit choisir

Esport: quels jeux vidéo le pro gamer doit choisir

Après avoir passé des heures seul face à son écran, le joueur se dit qu’il est peut-être temps de passer à un niveau supérieur du jeu. Il est difficile de traverser cette lame de fond qui appelle de nouveaux joueurs chaque jour. Quelques qualités sont requises, pour se transformer en pro gamer et la première est celle de connaitre le style de jeu sur lequel on excelle..

Dans l’Esport, en mode solo ou multi, de nombreux jeux sont susceptibles de devenir le terrain de chasse des meilleurs joueurs de la scène Esportive

Si vous aussi, vous souhaitez tenter votre chance, voire gagner votre vie en faisant carrière dans le esport, voici un aperçu des jeux les plus sollicités dans le domaine du sport Electronique.

Les Moba et les FPS

Ils font partie des jeux les plus joués et les plus rémunérateurs pour un joueur pro. Principalement joué en équipe.

Les Moba requièrent des aptitudes de travail en équipe, des compétences d’analyse et de stratégie avancé ainsi qu’une bonne cohésion d’équipe.

Le jeu qu’il faut absolument essayer dans le domaine des Moba se nomme League of Legends. Grâce à plusieurs modes de jeux, ces arènes sont le théâtre de batailles sans merci entre équipes.

LoL est le jeu le plus joué sur la scène Esport au niveau mondiale. Vous découvrirez un univers particulier, rempli d’invocateurs et d’objets magiques qui donnent un souffle nouveau. De nombreux rebondissements stratégiques permettent de s’éclater.

 

Les FPS nécessitent des aptitudes de travail en équipe, des réflexes de Jedi et un bonne communication pour mettre à terre les ennemis.

Counter Strike est la référence pour le joueur pro qui veut s’essayer à combattre ses ennemis sans aucune pitié. Grâce à des cartes et à des durées de jeu très rapides, la tension est à son comble à chaque manche. Quelques subtilités permettent aux joueurs d’apprécier différemment les scènes de combat.

Le FPS est évidemment très bien représenté lors des compétitions Esportives. Idéal si vous en avez marre de jouer en solo et que vous avez compris que parfois, mettre ses atouts en commun avec d’autres peut vous permettre de pulvériser vos adversaires.

 

Les RTS ou jeu de stratégie en temps réel

Malgré l’explosion des FPS, certains gamers se sentent plus à l’aise avec des jeux de stratégie en solitaire. Principalement disponibles sur PC, ces jeux nécessitent de la patience et un sens du calcul inévitable.

Les RTS proposent un mode de jeu où la gestion des ressources, des personnages et des structures à construire doit être optimisée. Grâce à une prise en main rapide et des suites à succès, StarCraft 2 est le jeu intéressant pour débuter. Simple au premier abord, le fin stratège comprendra vite que pour l’emporter, il ne devra pas faire d’erreur.

starcraft2

Si le gamer pro en devenir que vous êtes ne veut pas non plus trop investir d’argent et de réflexion, il trouvera dans le jeu Halo Wars une bonne alternative pour débuter.

Considéré comme un RTS simple (peut-être trop simple pour certains), il offre néanmoins l’avantage d’être très rapidement jouable. Comme son nom l’indique, les fans de jeux de guerre y trouveront leur compte. De plus, c’est un des rares jeux disponible sur console et non sur PC. Alors, courrez vous offrir une version d’occasion pour passer le premier cap et voir si vous êtes prometteur en matière de esport.

 

Du football et des cartes

Soyons clairs, ce n’est pas vraiment la star des compétitions mais on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Si vous n’êtes pas amateur de combats, de tirs de rocket et de courses de voiture, vous pourriez être amenés à devoir tester de nouvelles voies.

On ne pouvait donc passer à côté des jeux de cartes. Non, il ne s’agit pas d’une blague. Il s’agit bien de stratégie malgré les apparences.

Dans ce domaine, HearthStone est le jeu de référence. Les amateurs de Warcraft reconnaîtront l’univers des cartes. Alors si vous souhaitez commencer à compléter vos decks, il est grand temps de tenter ce Free To Play qui pourrait vous apporter son lot de surprises.

hearthstone

Après avoir rangé vos petites cartes, il est grand temps de prendre l’air et de se défouler sur le gazon. nous ne parlons pas de pique-nique mais bel et bien de foot! Si un seul jeu mérite de s’intéresser au jeu de ballon, c’est bien FIFA. Il est quasi impossible de ne pas en avoir entendu parler et de plus en plus de compétitions de gamers le mettent en scène.

Rangez votre short et vos crampons et prenez en main la manette pour donner la victoire à votre équipe. Encore une fois, la stratégie est au cœur de la partie.

Des aptitudes au foot IRL ne sont pas nécessaires mais permettent néanmoins de maîtriser plus rapidement le ballon. En ligne, le futur joueur pro n’aura aucune difficulté à s’entraîner car de nombreux adeptes courent presque 24/24 derrière leur écran.

FIFA 16

De la baston !

Après avoir chaussé les crampons, détruit des tours et affronté des joueurs de carte, il est grand temps de passer à la baston.

Les jeux de combat existent depuis si longtemps et ce n’est pas sans raison. Se prendre pour le meilleur des combattants est un rêve rarement atteint dans la vraie vie ou alors on passe facilement par la case prison.

Nous ne pouvions donc pas passer à côté des jeux de combats.

Vous vous êtes peut-être déjà acharné à apprendre par cœur les combos à retenir sur les multiples jeux. En mode esport, cela vous sera indispensable pour atteindre un niveau acceptable. La licence StreetFighter ne fait pas exception à la règle. C’est un des jeux les plus expérimentés en compétition.

top_en

Pour le côté un peu plus fun mais tout aussi intense, vous pouvez toujours vous tester du côté de Nintendo et de ses personnages sur Super Smash Bros. Ici encore, les combos et la stratégie vous permettront de mettre à terre un à un vos adversaires.

Pour finir

De plus en plus de jeux permettent à des joueurs exceptionnels de gagner leur vie et d’être subventionnés par des sponsors.

Nous vous avons donné quelques pistes pour trouver le ou les jeux qui vous entraîneront vers la gloire.

Cependant, il faut être vraiment persévérant et ne pas avoir peur de voir le compteur de vos heures de jeu augmenter.

Alors à vos claviers, à vos manettes et rendez-vous dans quelques mois pour découvrir si vous faites partie des meilleurs !

Good Game à bientôt

Grimtag

Portage salarial: Statut légal idéal du pro-gamer

Portage salarial: Statut légal idéal du pro-gamer

Votre carrière de Pro-Gamer est lancée et vous commencez à générér des revenus. Il vous faut absolument un statut légal pour pouvoir toucher à cet argent. En tant que joueur professionnel, vous êtes à la même enseigne que tout le monde. Vous devez déclarer une activité professionnelle et les revenus qu’elle engendre.

Tout comme le plombier du coin vous êtes soumis à la législation française, sans parler du fait que si l’état commence à attacher une importance a l’E-sport il est très probable qu’un statut légal adapté à ce milieu voit le jour prochainement.

A l’heure actuelle, en prenant en compte les différents statuts existant et une activité de pro-gamer, nous avons tiré une conclusion simple qui est : Le pro-gamer n’a pas le temps et parfois les connaissances pour créer une auto-entreprise, une société ou une association, et la gérer par la suite. Nous en avons déduit que seul le portage salarial permettait une activité viable dans l’esport.

L’esport et le portage salarial

Le portage salarial est un statut encore peu connu du grand public. Pour faire simple, vous êtes salarié avec un contrat en CDI auprès de l’entreprise de portage que vous avez choisie.

Vous avez signé votre contrat de travail et êtes soumis aux mêmes règles qu’un salarié classique, sauf que votre paye vient de votre chiffre. Donc forcément, plus vous gagnez d’argent, plus votre salaire est gros. En tant que salarié vous devrez passer à la médecine du travail pour vérifier votre état de santé ou encore souscrire a une mutuelle obligatoire. Cela étant dit, vous avez également quelques avantages non négligeables tels que la possibilité de déclarer vos frais sur votre chiffre et par la même occasion de ne pas être imposé sur le montant total.

En tant que Pro-Gamer, vous n’avez que peu de temps a consacrer à la paperasse et le portage salarial vous permet cette tranquillité. Contre 5% de votre chiffre d’affaire, l’entreprise de portage s’occupera de payer vos charges, faire votre comptabilité, ainsi que vos fiches de paye.

charges sociales

Plus besoin de passer des heures à déclarer chaque ligne etc… la vie d’un salarié est idyllique, croyez-moi.. Outre ces quelques avantages, vous cumulez pour votre retraite mais aussi pour l’ANPE. Au cas ou vous seriez obligés d’arrêter, vous ne serez pas abandonné de tous.

Le portage salarial et les joueurs professionnels

Il vous faut donc choisir votre entreprise de portage salarial. De mon coté, j’ai fait plusieurs recherches et je suis moi même salarié d’une entreprise de portage salarial qui se nomme Webportage.com.

Pour y être depuis un certain temps, j’en suis très satisfait et je vous invite à les appeler ou à vous inscrire si vous souhaitez débuter votre activité de pro gamer.
De toutes manières,tant que vous n’avez pas commencé à déclarer de revenus, vous ne payez rien et n’avez rien à faire. Une fois que vous aurez commencé à gagner de l’argent et à le déclarer, vous pourrez commencer votre activité de salarié autonome en portage salarial.

Le confort est au rendez-vous, surtout dans la mesure où toute la paperasse ne nécessite plus qu’on y passe des heures.

Good Game et à bientôt Grimtag

Pro-Gamer : Comment devenir joueur professionnel

Pro-Gamer : Comment devenir joueur professionnel

Les étapes pour devenir Pro-Gamer

 
Devenir Pro-Gamer et gagner sa vie en jouant à des jeux vidéos en ligne, c’est le rêve de tous les amateurs de jeux vidéos !
Rêve en passe de devenir réalité pour de plus en plus de joueurs français mais surtout étrangers (notamment aux Etats-Unis, en Corée ou en Europe de l’Est).
Etre payé pour jouer toute la journée à des jeux vidéos demande néanmoins un certain entraînement et une certaine détermination. Mais alors comment devenir un joueur professionnel ?
On vous donne les informations essentielles à connaître avant de se lancer ainsi que quelques clés pour atteindre votre but ultime !
Pratiquer le e-sport toute la journée demande des capacités et des connaissances précises
League of Legends, Starcraft II, Counter Strike Global Offensive, World of Warcraft : voici quelques références du milieu qui connaissent de nombreux adeptes à travers le monde.
 
Mais devenir joueur professionnel n’est pas uniquement une partie de plaisir. Afin d’acquérir ce statut, il est indispensable de s’entraîner de 35 à 50 heures par semaine, au moins, sur un seul et même jeu. Il ne s’agit plus d’un loisir mais d’une activité à temps plein, nécessitant concentration et détermination.
A l’instar des joueurs de foot ou de rugby, les joueurs professionnels de jeux vidéos sont aujourd’hui encadrés et entraînés pour gagner les parties lors de tournois mondiaux qui sont organisés entre les différents équipes.
Les enjeux financiers sont aujourd’hui colossaux ! Lors d’un tournoi de League of Legends en 2014 à Seattle, aux Etats-Unis, la récompense attribuée aux vainqueurs atteignait pas moins de 11 millions d’euros.
Les plus grands joueurs pro attirent donc les convoitises et ont également des sponsors. Ils consacrent toute leur vie aux jeux vidéos. C’est ce qu’on appelle l’esport ou sport électronique, en français.Les principales qualités d’un joueur pro de sport électronique sont la connaissance et la rapidité.

La connaissance très pointue et précise des jeux, de leurs stratégies et de leurs combinaisons d’actions représente environ 50 % du travail d’un bon pro-gamer. Une fois les connaissances acquises et intégrées, le reste du travail consiste à améliorer ses capacités de réflexion et d’exécution. L’esprit tout comme l’œil et la main doivent être vifs ! Un bon joueur doit prendre des décisions de façon très rapide et les exécuter tout aussi rapidement grâce à sa souris. Efficacité et rapidité sont les maîtres mots d’un joueur aguerri !

Devenir Pro-gamer progressivement

Des débuts hésitants dans un jeu vidéo à la création de ses propres contenus de communication, en passant par l’intégration dans des équipes, le chemin vers le métier de pro-gamer peut être semé de difficultés.

Afin de devenir pro-gamer, il faut trouver son jeu de prédilection et y jouer assidûment, de longues heures durant. Il faut donc se concentrer sur un seul et même jeu et ne pas se disperser. Consacrez y tout votre temps.
Emmagasinez alors un maximum d’heures de jeu et d’informations extérieurs pour améliorer votre propre jeu. C’est là que la connaissance de l’univers du jeu choisi débute et vous permettra, par la suite, de devenir un très bon joueur.
Vous devrez également développer des capacités de mémorisation, d’anticipation et desréflexes qui feront la différence avec les autres joueurs amateurs.
Ces débuts peuvent être fastidieux. Pour atteindre votre but, il convient de garder samotivation et sa détermination intactes.

Après cet entraînement personnel, vous pourrez songer à intégrer une équipe, si votre niveau vous le permet. Observer des joueurs plus expérimentés, bénéficier de leur savoir faire et de leurs conseils peut et doit vous aider à progresser plus rapidement.
Réussir son intégration dans une équipe est primordial pour avoir une future visibilité et notoriété. Elargissez alors vos connaissances et faites vous connaître dans le milieu dujeu vidéo.
Pour ce faire, n’hésitez pas à participer à des tournois afin de commencer à vous faire connaître auprès des personnes influantes. Se faire un nom est bien évidemment indispensable pour la suite.
Participer à des événements aura des effets bénéfiques sur votre ascension future ! Vous pourrez vous entraîner auprès de joueurs plus expérimentés et gagner de l’expérience très rapidement tout en élargissant votre liste de connaissances et de contacts dans le milieu de l’e-sport.

Une fois certains tournois gagnés, vous pouvez commencer à développer votre propre image sur les réseaux sociaux. Vous n’êtes plus un ou une total(e) inconnu(e) dans le milieu de l’e-sport et avez donc intérêt à créer votre chaîne de streaming, votre compteTwitter, etc.
Vous pourrez ainsi espérer développer une base de fans qui permettra de vous donner une certaine crédibilité. Communiquer sur son jeu est primordial. Diffusez vos sessions d’entraînement de façon régulière afin de fidéliser vos fans. Pour attirer un plus grand nombre de personnes sur vos vidéos, n’hésitez pas à leur faire partager avec humour vos moments forts lors des tournois, glissez des anecdotes. En fait, suscitez la sympathie pour attirer le plus grand nombre de personnes possible sur vos partages de vidéos !

Pensez néanmoins qu’une carrière de gamer est courte car votre jeu est voué à disparaître, un jour ou l’autre. Songez donc à votre reconversion afin de ne pas vous retrouver très rapidement sur le carreau.

Différentes sources de revenus

argent-pro-gamerUn pro-gamer bénéficie de sources de revenus très diverses et souvent, malheureusement, fluctuantes.
Pour être considéré comme un joueur pro, il faut avant tout obtenir un salaire fixe qui est régi par la loi. Ce salaire provient soit de son sponsor, soit de son équipe.

Un pro-gamer pratiquant l’e-sport bénéficie donc d’un accompagnement via sa structure ; une aide matérielle lui est fournie (équipements, vêtements, etc.), mais il bénéficie également d’une aide administrative lors des déplacements en vue d’effectuer les tournois, etc.

Trouver un sponsor peut s’avérer très important pour améliorer son salaire. En France, les sponsors misent encore peu sur les joueurs d’esport car il perdure une méconnaissance de ce milieu.
Pour solliciter un sponsoring, il faut détenir une communauté de fans solide et avoir une forte visibilité dans le milieu du jeu en ligne. Vous devez tenir à jour et peaufiner votre chaîne Youtube, Twitter ainsi que vos blogs spécialisés. Communiquer et partager un maximum ses liens est donc indispensable pour attirer les éventuels sponsors.

Deuxième source de revenus : le streaming. C’est très simple : le joueur se voit reverser des sommes selon le nombre de vues d’une pub qui s’affiche avant sa vidéo. Deux organismes sont en compétition dans ce domaine ; TwitchTV et Dailymotion.
Cette base de revenus nécessite d’avoir une très forte et grande communauté de fansenfin d’engendrer un maximum de vues et donc de revenus. Ce salaire n’est donc bien évidemment pas fixe car il dépend de son audience.

Troisième source de revenus possible : les sommes versées aux gagnants lors destournois organisés. Une fois encore, ces revenus sont variables, notamment avec la recrudescence de la concurrence et la faible différence de niveaux entre les joueurs.

Vous l’aurez compris, à moins d’être très doué dans ce domaine et de bénéficier d’unecommunauté de followers importante, faire de l’esport son métier reste risqué car les situations précaires sont courantes dans ce secteur. Les revenus sont très variables et ne permettent que très rarement de vivre pleinement de sa passion.

Des revenus inégaux selon les pays

En plus d’être irréguliers, les revenus du sport electronique en France sont réputés plus bas qu’ailleurs.
Pourquoi ?
En France existe la notion de SMIC ; une structure doit fournir un salaire minimum à ses salariés tandis que cette notion est inexistante en Allemagne, par exemple. Les équipes étrangères sont donc plus enclines à salarier leurs joueurs car ils n’auront pas d’obligations légales strictes à respecter. Certains pays imposent un salaire minimum mais ce montant est bien en dessous du montant français, ce qui explique la faible proportion des équipes françaises par rapport aux équipes étrangères dans le milieu de l’e-sport.

Partir à l’étranger peut être la clé ouvrant la porte au métier de pro-gamer. L’Allemagne et les Etats-Unis ont des sponsors très présents qui investissent dans des équipes esportcar les communautés y sont fortement développées comparé à la France.

Vous l’aurez compris, les réalités du métier sont difficiles dans le domaine de l’esport. En effet, afin de faire de son rêve une réalité, il convient de travailler dur et de s’accrocher très fort à son envie de percer. Seule une minorité des meilleurs joueurs bénéficie de salaires viables, leur permettant de vivre de leur passion. En France, cette constation est d’autant plus vraie car les sponspors sont plus frileux qu’ailleurs. Pour réussir dans ce secteur, il faut donc s’entraîner de façon acharnée et passer de longues heures devant son ordinateur ou sur sa console de jeux. Il ne faut pas oublier non plus que vous serez amené à voyager souvent, à l’occasion de tournois divers et devrez donc penser à bénéficier d’aides matérielles via l’intégration à des structures certifiées ou via vos sponsors.